IMG_20210819_154015.jpg

QU'EST-CE QUE LA COMMUNICATION ANIMALE ?

Annonce importante !
Fin du secret... Je suis très heureuse de vous annoncer l'agrandissement de la famille Perceptions Animales avec l'arrivée en mars 2023 d'un mini-nous humain !
Je poursuis bien évidemment mon travail (ma passion !) pendant les prochains mois et ferait une nouvelle annonce lorsque les dates de mon congé maternité seront fixées !
Je vous remercie de votre compréhension quant à mes délais de réponse un peu rallongés et surtout, je vous remercie de votre soutien qui berce mon quotidien !
A bientôt !

Vous trouverez ici des explications sur le principe de la communication animale, ses applications, ses limites et la charte éthique à laquelle je me réfère dans ma pratique.

Le principe :

La communication animale est un langage "non-verbal", c'est-à-dire un dialogue mental entre deux esprits (ou plus). Il s'agit en vérité d'une langue commune à tous les êtres vivants fondée sur des perceptions avec les 5 sens :

          - l'audition

          - la vue

          - l'odorat

          - le goût

          - la kinesthésique (sensations physiques et émotionnelles)

 

Ainsi lors d'une communication animale, le communicant reçoit de l'animal un ensemble de perceptions variées pouvant être des images, des sons, des émotions etc... en réponse à des questions ou des informations qu'il aura soumises à l'animal. Ensuite, ces perceptions sont traduites par le communicant en langue verbale pour transmettre le message de l'animal à son gardien (via un compte rendu oral ou écrit).

Il est important de souligner que nous (les êtres humains) sommes tous capables de pratiquer la communication animale mais malheureusement nous sommes nombreux à avoir oublié comment faire (éducation et société cartésienne qui incite à ignorer l'intuition en faveur d'un raisonnement logique). Il ne s'agit ni d'un pouvoir magique ni d'un don appartenant à quelques élus. En revanche, il est vrai que certaines personnes ont plus de facilités et d'acuités dans ce domaine (comme certains sont plus doués pour la peinture, d'autres pour les mathématiques etc...).

Cet outil de communication animale n'est, à l'heure d'aujourd'hui, pas encore pleinement expliqué scientifiquement bien que l'existence de l'intuition ait été démontrée. Petit à petit, les scientifiques se penchent sur ce mystérieux phénomène pour le comprendre et je ne doute pas que nous aurons de passionnantes études à lire sur ce sujet dans quelques temps.

N'oublions pas que ce que la science ne peut pas encore expliquer n'est pas pour autant inexistant.

Une première piste d'explications se base sur les ondes cérébrales : chaque cerveau émet des ondes, un peu comme un poste de radio, et ces ondes varient en fonction de notre état (éveil / endormissement / sommeil / stress etc...).

Chez les êtres humains, en éveil, notre cerveau émet des ondes appelées "beta". Elles correspondent aux ondes émises par les cerveaux des animaux en état de stress. En revanche, lorsque nous sommes en état de méditation ou d'endormissement, notre cerveau se met à produire des ondes dites "alpha" qui correspondent aux ondes cérébrales des animaux en état d'éveil. Ainsi, pour que nos postes radios respectifs (humain - animal) puissent échanger des informations, il nous faut être sur les mêmes fréquences.

Pour communiquer avec un animal en tant qu'être humain, on doit donc moduler nos ondes cérébrales en ondes alpha, par le biais de la méditation. Le contact peut alors s'établir, et les messages, s'échanger.

Les applications :

A quoi ça sert la communication animale, me direz-vous ?

Après tout, nous avons réussi à domestiquer les animaux et à leur enseigner quelques mots de notre langue. Mais ces mots ne font pas tout. La communication animale a de multiples applications, en voici les principales :

  • transmettre un message à l'animal (pour annoncer un départ en vacances, lui expliquer combien on l'aime, etc...)

  • préparer l'animal à un changement dans sa vie (arrivée à la maison d'un nouvel animal ou d'un bébé ; un déménagement etc...)

  • comprendre comment l'animal perçoit son entourage (environnement, membres de sa famille, visiteurs, autres animaux etc... les aime-t-il ? en a-t-il peur ?)

  • déterminer le bon moment pour une adoption (est-il prêt ? ses besoins sont-ils en accord avec votre mode de vie ? accepte t-il de cohabiter avec ses congénères ?)

  • obtenir l'opinion de l'animal sur sa sexualité (est-il d'accord pour être stérilisé ? voudrait-il s'accoupler ? avec qui ?)

  • comprendre et aider à la résolution de troubles comportementaux (malpropreté, agressivité, fugue etc...)

  • l'interroger sur son passé, les événements qu'il a vécus, ses traumatismes (abandon, maltraitance, blessures, attaque de congénères etc...)

  • collecter des indices pour trouver un animal perdu (est-il vivant ? que voit-il autour de lui ? pourquoi est-il parti ?)

  • déceler d'éventuels problèmes de santé (douleurs localisées sur une partie du corps)

  • accompagner l'animal dans sa maladie (prise de traitement, visites chez le vétérinaire, lui expliquer pourquoi il subit cela et comment cela se déroule) et accompagner l'animal dans sa fin de vie (lui demander s'il souhaite une euthanasie pour mettre fin à ses souffrances ou s'il souhaite partir de sa mort naturelle)

  • réception d'un message "mission" (les animaux ont quelques fois une bonne raison pour vivre parmi nous, ils nous instruisent sur des valeurs telles que l'acceptation de soi, la confiance, ne plus avoir peur d'aller de l'avant etc...)

 

Je précise que la communication animale n'est pas le remède miracle à tout : ne négligez jamais l'importance de l'avis vétérinaire et de l'avis d'un comportementaliste !

DSC_2044_edited.png

Les limites :

La communication animale, ce n'est pas de la magie, et il faut bien comprendre qu'elle a ses limites :

  • l'animal garde son libre-arbitre : il peut refuser le dialogue ou bien il peut entendre les paroles du communicant mais refuser d'ajuster son comportement (d'où l'importance quelques fois d'établir un compromis avec lui)

  • l'animal peut choisir de ne transmettre qu'une partie des informations ("j'ai mal au ventre" mais omettre volontairement de parler du gâteau au chocolat qu'il a mangé dans la cuisine)

  • l'animal peut être submergé par un profond traumatisme induisant des troubles comportementaux graves qui ne peuvent se résoudre par la communication animale seule. Il faudra associer les conseils vétérinaires et comportementalistes avec la communication ainsi que des thérapies adaptées (fleur de bach, huiles essentielles, EFT, reiki etc...). Ces troubles sont effectivement indépendants de la volonté de l'animal qui réagit à un mécanisme inconscient.

  • si le gardien n'est pas prêt à se remettre en question ou à faire des efforts (ne veut pas ou ne peut pas accorder plus de temps à son animal si celui-ci fait des bêtises car il se sent délaissé par exemple)

  • la communication animale ne remplace pas un diagnostic vétérinaire ni le travail d'un éducateur !

  • la communication animale permet d'obtenir des indices dans le cadre de la disparition d'un animal mais elle ne permet pas de le géolocaliser précisément, d'autant plus si l'animal se déplace entre le moment de la communication et sa recherche sur le terrain.

received_418678579870501_edited_edited.png
 
 
 

LA CHARTE ETHIQUE

Charte Ethique

J'ai rédigé cette charte éthique sur la base de celle de Penelope Smith, pionnière de la communication entre les espèces.