IMG_20220523_170314.jpg

"Les animaux... leur chemin vers l'Au-Delà"
(Laila Del Monte)

"Quand un animal part dans les grandes plaines de l'Au-Delà, son gardien se retrouve devant l'inconcevable grandeur du grand vide de son absence physique. Parfois, il pleure la perte de son petit être plus que celle d'un humain. Tout à coup, cet amour inconditionnel devenu si familier lui est arraché brutalement, que ce soit par une longue maladie ou une morte soudaine, nous ne sommes jamais prêts. Comment pouvons-nous être prêts à perdre l'être que nous avons aimé si complètement ?"

Cet extrait a lui seul illustre parfaitement le contenu de ce livre : la difficulté de faire son deuil lorsque l'on perd notre compagnon. Une partie de nous.

La plume de Laila Del Monte se met au service d'un sujet délicat avec beaucoup d'efficacité. Les émotions sont là et ce livre est une fenêtre sur ce que vivent nos compagnons de l'autre côté.

Elle parle une nouvelle fois de ses Médecins du Ciel mais aussi des missions de vie des animaux, de l'importance de communiquer avec eux avant de faire un choix non partagé (euthanasie précipitée quand un animal est en fin de vie).

Elle déculpabilise les gardiens aussi sur la grande question "est-ce que mon animal m'en veut ? Est-ce que j'ai fait une erreur ?".

Je recommande ce livre à toutes les personnes qui ont peur de cette finalité ou qui la vive en ce moment.

Je vous souhaite d'ailleurs beaucoup de courage car la douleur de cette perte est incommensurable, je le sais parfaitement.

Le seul point sur lequel je ne suis pas tout fait d'accord est celui à propos du délai d'attente après la mort avant de faire une communication avec l'animal défunt. Laila recommande deux à quatre semaines d'attente. D'après mon expérience, cela n'est pas forcément nécessaire, cela dépend totalement du type de mort, de la personnalité de l'animal et de son évolution (spirituelle).

En général, ils s'élèvent très vite et très bien, il est donc parfaitement possible d'entrer en communication avec eux assez rapidement. Si jamais ce n'est pas le bon moment pour eux (trop tôt), alors on peut repousser le contact de quelques jours.

Je trouve dommage d'imposer un délai général alors qu'en vérité, il n'y a aucune règle absolue. Parfois, un animal décédé brutalement ne s'est pas élevé et a besoin d'une communication pour comprendre ce qui lui est arrivé et l'aider à s'élever justement. Retarder cette communication pour respecter un délai imposé signifie donc laisser cet animal dans son incompréhension pendant une longue période. Cela ne correspond pas à ma méthodologie.

 

 

En bref, voici un résumé des points forts et des points faibles de ce livre selon mon opinion :

Points positifs
 

  • écriture très fluide

  • récits touchants d'histoires

  • mots apaisants pour les gardiens

  • aperçu de l'Après et explique les émotions des animaux qui sont en paix avec leur mort

Points négatifs
 

  • impose un délai d'attente après la mort avant de communiquer avec un animal

Ce livre est très plaisant et permet de découvrir cet aspect de la communication animale : la réconciliation avec la mort et de l'impermanence des choses sur notre plan physique.